TN AstraVox

Previously : attiré par le Soleil un promeneur néophyte se perd dans le cercle. Cherchant la sortie, il croise sur son chemin les autres glyphes alors qu'il pensait que seul l'astre du jour régnait en ces lieux. De rencontres en rencontres, d'expériences en expériences, on l'a vu dans le premier épisode passer successivement entre les griffes de Mercure, Vénus, Mars et Jupiter. Nous l'avons laissé tout pâle et regardant sa montre. Il raconte à la dame, ses aventures...

Vous pouvez répéter ? Un type à la "h" vous aurait dit quelque chose ? Mais quoi ? Qu'il allait repasser ? Mais c'est qui ce type à la "h" dont vous parlez ? Ah.... je vois .... Ne serait-ce pas Saturne par hasard ? Oulà, à voir votre tête, j'ai fait mouche. Bon sang mais c'est bien sûr, vous avez peur du retour de Saturne. Mais vous avez le temps mon vieux ! Profitez, profitez....Mais bon, il est venu vous chercher quand vous étiez avec Jupiter si je vous suis bien. Il a surgi d'un coup alors que vous étiez en plein fou-rire ? La vache ! Et ? Il vous a expliqué qu'il était temps que vous grandissiez un peu et que vous cessiez de vous amuser avec Jupiter pour penser à votre avenir. Il n'a pas tort vous savez .... Il vous a parlé plan de carrière et que vous feriez bien de réfléchir si vous voulez ou pas reprendre l'entreprise de votre père. Et ? Vous avez un problème avec votre père... La dame aussi ... Mais vous savez, un conseil. Ne prenez pas Saturne pour un ennemi. Sans lui, pas de structure. C'est comme une colonne vertébrale vous voyez... Quand même il vous a fait flipper avec son ton glacial et le tic tac de sa montre gousset... Je sais, je sais ... Mais c'est un genre qu'il se donne vous savez...anticipez, tirez des leçons de ce qu'il vous dit et, a priori, pour son retour, tout se passera bien. Sinon ? Ben sinon, c'est vous qui voyez hein. La dame, elle est pas là pour vivre à votre place mon petit.... Mais, quand un glyphe prend la peine de vous avertir, écoutez-le. 

Et après ? Que vous est-il arrivé ? Vous n'avez pas tenté de sortir ? Vous avez demandé votre chemin à un glyphe qui passait par là. Bonne idée. C'était lequel ? Vous dites qu'il avait quoi ? Une tronche d'antenne ... ok, alors déjà, dire "tronche", c'est pas joli, joli. Si vous voulez faire copain-copain avec les glyphes, commencez par les respecter. Mettons cela sur le compte de votre inculture astrologique. Votre tronche d'antenne a-t-elle donné son nom ? Ne serait-ce pas Uranus par hasard ? C'est bien ce que je pensais.... et il vous a montré la sortie ? Non. Pourquoi non ? Parce qu'il était préoccupé ? Diantre ! Mais par quoi donc. Aïe, je comprends. Si le nouveau logiciel visionnaire d'astrologie qu'il venait d'inventer avait fait bugger son ordinateur, j'imagine sans peine qu'il devait être dans un sale état notre Uranus. Il vous a demandé quoi ? De l'aider à reprogrammer la machine ? Et vous y êtes arrivés ? Oui ! Tant mieux. Grace à quoi ? A une technique révolutionnaire ! M'étonne pas de lui. Vous trouvez qu'il quoi ? Carbure ? Ah ben ça, oui Uranus, on peut dire qu'il carbure. Côté énergie, c'est pas le plus calme, en effet. Vous vous demandez comment il faisait pour faire tout cela tout en théorisant sur l'avenir du cercle, en répondant à ses emails et en téléphonant à tous ses amis. Franchement ? Je ne sais pas. Uranus, c'est Uranus quoi. Ah bon ? Il a claqué la porte en plein entretien ? Mais pourquoi donc ? Oh, malheureux ! Ne me dites pas que vous lui avez parlé de l'association jupiterienne des glyphes dont l'objectif est de parvenir à une organisation cadrée de la matière ? Si ? Et vous dites qu'il vous a écouté sans sourciller et que de façon tout à fait imprévisible il tapé du poing sur la table et a claqué la porte en gueulant comme un putois qu'il avait d'autre chat à fouetter que de se soucier de l'organisation des glyphes et que de toutes les façons la société des glyphes c'était de la daube en boîte ; qu'un jour il ferait tout péter et que Jupiter ferait mieux de fermer sa grande g***** STOP ! Pas d'insulte. Ah vous vous contentez de répéter les paroles uraniennes... Mais mon petit, Uranus a horreur des cadres et des conventions. C'est l'original du cercle. Il tient à son individualité comme à ses étoiles. Vous lui avez parlé d'uniformisation, de hiérachie, de normes ... tout ce qu'il ne fallait pas dire quoi. 

Pardon ? Vous avez mal où ? Au coeur ? C'est vrai mon petit, vous êtes tout pâle d'un coup. Que vous arrive t-il ? Vous avez trop quoi ? Fumé ? Mais fumé quoi ? Vous ne savez plus ? Vous avez l'esprit comment ? Brouillé ? Pourquoi brouillé ? Reprenez-vous et racontez à la dame ce qu'il s'est passé aprés le départ brutal d'Uranus. Un trident est arrivé. Vous m'en direz tant... un trident ? Vous voulez dire Neptune sans doute. Non, non, je ne me moque pas de vous. Ne vous méprenez pas sur mon sourire. Je comprends juste un peu mieux pourquoi vous n'avez pas les idées claires, c'est tout. Alors, que vous a raconté Neptune puisqu'il s'agit bien de lui n'est ce pas ? Il vous a emmené dans son petit boudoir, oui, jusque là tout est clair et après ? Il vous demandé quoi ? D'ouvrir votre esprit aux messages subtils et transcendentaux du Cercle ? Mouiiiiiiiiiiiii et de prendre conscience que vous faisiez partie d'un tout universel, d'en percevoir chacune des parcelles dans votre chair et que l'énergie de tous les glyphes circulait en vous. Et vous y êtes arrivé ? Non pas tout de suite. Mais vous avez fini par y arriver ? Oui, après que Neptune vous a donné son truc à fumer ! Ok. Ok. Vous quoi ? Planiez ? La voix de Neptune vous semblait lointaine, diffuse. Il y avait quelque chose d'envoutant qui déformait votre perception de la réalité tandis que vous entendiez toutes les voix des glyphes se mélant dans une sorte de chorale.... mouiiiiiiiiiii .... et après ? Votre esprit est entré en contact avec qui ? Le quoi ? Le Haut Astral ? Ok ben il vous a pas loupé Neptune, il vous a donné son super cocktail herborisant on dirait .... Et ? Vous vous sentiez comment ? En communion avec toute l'humanité. Ahhhhhhh ouais quand même ! La descente a été comment ? Brutale ! Yep. C'est le problème avec Neptune en effet. N'empêche vous devez être sacrément réceptif vous pour réagir ainsi et si je peux me risquer à vous donner un conseil, vous devriez travailler votre ancrage. 

En ouvrant les yeux vous avez vu quoi ? Un glyphe planqué depuis le début derrière la porte...il était comment ? Tout petit ? Mais dégageant quelque chose de très profond et c'est son regard qui vous a intrigué ? Vous aviez quoi ? L'impression qu'il sondait votre âme ? Il vous a donné son nom. Pluton, c'est bien ce que je pensais. Que vous a t-il dit ? Qu'il vous suivait de loin depuis très longtemps d'un pas lent et mesuré. Oui mais encore...Il vous a demandé quoi ? Si vous aviez l'impression d'être mort à vous même depuis que vous étiez entré dans le cercle ? Et qu'avez-vous répondu ? Rien. Vous n'avez rien répondu à Pluton ? J'y crois pas. Je vois que vous faites une grimace. Vous êtes en train de me mentir vous. C'est pas bien mon petit de mentir à la dame vous savez, pas bien du tout. Dites-moi vraiment ce qu'il s'est passé. Il vous a quoi ? Couché sur un divan et ? Il s'est assis à côté de vous avec son carnet de note. Mmmmm oui. Et il a reposé sa question. Et là vous avez dit quoi ? Que vous étiez en train de prendre conscience de la nécessité de vous transformer, de changer votre approche de la vie et de refondre entièrement votre système de valeur. Et qu'a fait Pluton alors ? Il quoi ? Griffonnait comme un malade sur son carnet en murmurant des "je vois, je vois...", puis il s'est levé et en partant lentement vous a tendu un papier mais vous n'avez pas compris le sens des mots et vous êtes mort de trouille. Montrez le moi. Alors qu'a écrit notre ami, que je regarde :  "Processus en cours. Phase terminale". Mais c'est très bien ça mon vieux. Très bien. Vous êtes en cours de renaissance, c'est tout, rien de grave. Un peu long certes, mais pas grave. Vous n'êtes pas malade. C'était cela votre crainte ? 

Comment vous n'avez plus de crainte ? Qui est venu vous rassurer ?

(A suivre...)