TN AstraVox

Préviouslyun néophyte, amateur d'horoscope (qu'il lit en douce chez son coiffeur), se prend dans les filets des aspects et se retrouve pris au piège dans le cercle. Persuadé que le seul maître des lieux est le Soleil, il découvre à sa grande stupéfaction qu'il y a en réalité 9 autres Glyphes qui vivent dans l'ombre des projecteurs solaires. Quoiqu'un peu amers d'être ainsi délaissés, nos 9 amis ne s'en montrent pas moins hospitaliers envers le promeneur égaré qui va, quant à lui, de découvertes en découvertes tant sur lui-même que sur le rôle des Glyphes. A la fin de l'épisode 3, tout ce petit monde se réunit au coin du feu chez Madame la Lune. Nous les retrouvons au n°4 de la rue du Cercle, au pied de la grande croix Cardinale. Uranus vient de recevoir une alerte du réseau social "astrabook" : le Soleil furax a rayé les 9 de ses "amis", les a "deliké" de toutes ses pages et tous convoqués au grand conseil du Cercle. 

Bon alors mon petit ! Je n'y tiens plus, parlez à la fin ! Qu'ont fait les 9 ? C'est quoi ce carnet que vous me tendez ? Ah...je vois. Vous avez pris des notes ? Pour la quoi ? La postérité. Bon réflexe ! Que je regarde un peu ... mais vous avez fait un travail épatant. Une vraie pièce de théatre ! Vous devriez remercier votre Mercure... c'est vraiment excellent. Dites, je peux vous demander une faveur ? Puis-je montrer ici vos écrits ? Pour vos copains que j'ai laissé en plan pour venir vous chercher ? Je peux ? Oh, merci. Je retranscrits tel quel ... pour le feu de l'action.

Moment de silence et de consternation qui suit la lecture de l'alerte reçu par Uranus. La Lune, interrrompue dans le fil de son histoire, boude dans son coin. Elle s'est recroquevillée sur son canapé, les bras croisés sur la poitrine. Elle soupire en regardant le plafond. Mars est fébrile. Il a retroussé ses manches et ne peut réprimer l'agitation de ses jambes mais il ne dit pas un mot. Vénus chantonne en se recoiffant devant le trumeau qui surplombe la cheminée comme toujours lorsque quelque chose la perturbe. Neptune a sorti son cocktail et se roule un joint, l'air ailleurs. Mercure chuchote à l'oreille de Jupiter qui éclate de rire. Saturne se penche vers eux, les foudroie du regard et les invite à mi-voix mais d'un ton glacial à faire preuve de décence. Uranus et Pluton échangent des regards sarcastiques. Pas un bruit. Les buches crépitent dans la cheminée.

Pluton rompt le silence.

Pluton : c'était prévisible, des lustres que le vers est dans le fruit. Nous sommes arrivés au point de non retour.

Jupiter : ben voilà. On aurait réussi à s'unir au sein de mon association des Glyphes, on en serait pas là ....

Uranus (bondissant de son siège, se plante devant Jupiter) : Oh toi avec ton association ! Tu commences à me les briser menues, menues ! Faut tout faire péter, je vous le dis. 

Vénus : (se tournant vers le Néophyte qui prend des notes) : Monsieur s'il vous plait, ne notez pas les grossièreté d'Uranus, ce serait préjudiciable à notre image...

Uranus (se tournant vers Venus) : Fillette, retourne jouer à la poupée si c'est tout ce que tu as à dire de constructif... Franchement, penser à notre image ... T'as pas compris ? On a pas d'image ... il n'y a que l'autre là qui compte. Le Soleil. Et vous savez ce que je lui dit moi au Soleil...

Neptune (tirant sur son joint, perdu dans un nuage de fumée, agitant les mains pour la disperser) : il a pas tort ...

Mercure : on pourrait même dire qu'il a raison...

La Lune (sortant de sa torpeur mélancolique) : Mes enfants, mes enfants, on se calme ...

Saturne : pourriez-vous cesser ces enfantillages ? Vous avez quel âge ? Nous devons réfléchir. Plusieurs points sont à envisag...

Mercure (interrompant Saturne) : J'ai quelques idées. Un plan de communication qui...

Mars (se redressant brutalement) : Bon assez de parlotte ... on y va ! 

Uranus (se plantant devant Mars, le fusillant du regard) :  Aller où ? A la convocation du Soleil ? Franchement, tu me vois moi me rendre à une convocation... Allez-y si ça vous chante, moi je ne bouge pas de là ...

La Lune (s'approchant doucement d'Uranus, lui attrapant le bras gentiment, d'une voix timide) : Euh, moi je veux bien que tu restes mais tu te calme d'abord .... (soupirant à nouveau) ... j'ai une de ces migraines, je ne supporte pas tout ce stress ... 

Vénus (s'approchant de la Lune, un disque à la main) : tiens, c'est une musique d'ambiance, celle que je passe dans mes salons de massage. Cela devrait te relaxer...

Mars (exaspéré, tournant comme un lion en cage) : Oh non les filles, pitié ! C'est pas le moment ! Bon, on y va ? Parce que si on y va pas, là, tout de suite, maintenant, je me casse. J'ai deux entreprises à faire tourner je vous rappelle ! La Une et la Huit

Mercure (se tournant vers Mars) : Eh ! T'es pas le seul ici à avoir deux entreprises (se tournant vers les autres) hein ? Et pourtant on est là !

Le Néophyte (d'une voix timide) : Vous ne m'aviez pas dit que vous aviez des entreprises ... c'est quoi ? vous pourriez préciser, c'est pour mes notes...

Mercure (s'approchant du Néophyte) : Ah ? Vous prenez des notes ? C'est bien ... alors nos entreprises, en fait, c'est un abus de langage marsien... En réalité, ce sont nos Maisons. Alors, une maison, com-ment ca marche ?

Uranus (levant les yeux au Ciel et trépignant) : Ca y est .... il est reparti pour des heures d'explications ... 

Mercure (tourne la tête vers Uranus, haussant un peu le ton) : Quoi ? T'as pas le monopole de l'astrologie...

Uranus (se rapprochant de Mercure) : Certes, mais toi, tu te perds dans les détails...

Mercure (commençant à devenir sarcastique) : ah ben évidemment, c'est sûr que les conclusions globalisantes de Môssieur Uranus qui se terminent une fois sur deux par "faut tout faire péter"  sont très utiles au débat... Mais l'astrologie Môssieur est d'une précision telle que seul un esprit minutieux et aiguisé peut en saisir toutes les subtilités ...

Uranus (avec un sourire ironique) ... ouais, on les connait tes subtilités ... tu nous en cause des heures durant... toi même tu manques de t'endormir au son de ta propre voix ... Combien de fois on t'a récupéré paumé dans le cercle à force de détail hein ? Alors l'esprit de synthèse globalisant, pffff que dis-je globalisant,.... universel d'Uranus (il bombe le torse), tu sais ce qu'il te dit hein ?

Vénus (s'adressant à la Lune à mi-voix) : Est-ce que quelqu'un va les arrêter, je déteste les conflits moi ... 

La Lune (répondant à Vénus sur le même ton) : s'ils continuent, je fond en larmes, j'ai trop mal au crâne

Vénus (s'adressant à Mercure et Uranus, sa voix tremble un peu) : Bon, tout est une question de point de vue. Vous avez raison l'un et l'autre...

Uranus et Mercure (ensembles) : Mais de quoi je me mèle ! Retourne à tes partitions cocotte !

Vénus (haussant les épaules et leur tournant le dos) : La bave des crapauds n'atteint pas la blanche colombe .... au moins vous êtes d'accord sur un truc, c'est de me faire taire ... c'est pas négatif. Dans une négociation, il faut toujours partir du seul point d'accord fut-il justement....

Saturne (regarde sa montre. Jette un coup d'oeil circulaire et embrasse la scène du regard) : Stop ! Je vais vous dire moi, vous êtes pitoyables tous autant que vous êtes ! Vous devriez avoir honte ! Quel est le sens de ces querelles de bac à sable ? Quand donc ferez vous preuve de sagesse et de maturité ? Quand ? Vous vous comportez comme des gamins irresponsables et devant des témoins extérieurs en plus ! Cela se fait ? Non ! (se tournant vers le Néophyte): Vous là, profitez-en pour bien vous imprégner des énergies que dégagent ces énergumènes. Capitalisez, cela vous servira pour le reste de vos ballades dans le cercle. 

Le Néophyte baisse respectueusement la tête. 

Mars (de plus en plus impatient) : Bon alors ? On bouge ?

Jupiter (Se lève. Il en impose.) : Bien jusque là je n'ai pas dit grand chose...

Uranus (se parlant à lui même) : Faites qu'il ne nous reparle pas de son association...

Jupiter (qui n'est pas sourd, se retourne prestement) : Tu permets ? On t'a assez entendu toi. Bien, je reprends. Vous voyez, je vous observe tous ... et bien vous êtes l'incarnation de ce dont nous crevons ... vous vous chipotez pour des broutilles, vous n'avez aucun objectif ... C'est quoi hein le sens de vos disputes depuis tout à l'heure ? Et à votre avis ? Qui profite de cette situation hein ?

Pluton : Complètement d'accord avec Jupiter. Il faut croire que le processus de maturation n'est pas encore à son terme ...pourtant, depuis le temps ... (poursuivant pour lui même) faut que je creuse encore, il y a un truc dans l'inconscient collectif du cercle que j'ai pas bien du décrypter...

Mars (tout rouge d'impatience) : Bon, on y va ou quoi ? Je vous explique mon plan de bataille en chemin ...

Jupiter (s'adressant à Mars) : Minute papillon ! On va bouger, mais d'abord on doit parler du sens de ce que l'on veut faire... Bouger pour bouger, c'est pas une stratégie ... ou alors c'est sans moi ...

Neptune (perdu dans son nuage de fumée) : je ne perçois pas la situation comme si grave moi ...

Pluton (se tournant vers Neptune, son regard est pénétrant) : Toi, plus un mot.

Neptune (s'adressant aux autres, l'air étonné) : Ben quoi ? Qu'est ce que j'ai encore dit ?

Mercure : On t'a tous écouté lors de notre dernier petit dîner ici. Tu nous a dit que l'on percevait mal la situation, que le Soleil n'était pas si arrogant, qu'il avait de la considération pour nous, qu'on devait endurer en silence, qu'on fait partie du grand tout du Cercle, qu'on devait mettre nos ego de côté au service de la cause blablabla ... et on t'a cru nous.  Sauf que voilà, tes belles paroles, elles n'ont pas resisté aux actes, à la réalité...

Uranus : bien résumé. Alors ton blabla fumeux .... 

Venus (se tournant vers la Lune, lui donnant un petit coup de coude) : Eh, t'as vu, Mercure et Uranus sont à nouveau d'accord ... suis contente...

Saturne (accablé, s'adresse en apparté à Pluton) : Non mais regarde moi cette bande de branquignols ... On a beau parler et reparler du problème, rien ne bouge. Chaque fois que je passe, je leur dit. Et chaque fois le même cirque. A chacun de mes retours, j'ai un peu d'espoir que cela ait changé mais que nenni !

Pluton (bras croisés, penche la tête pour répondre à l'oreille de Saturne) : ... Sont pas mûrs encore, je pense ... ou alors, un truc m'échappe ...

La Lune (elle s'est enfin levée de son canapé. Elle se tient au milieu de la pièce, s'adresse à tous) : mes petits, mes petits, un instant d'attention s'il vous plait. L'ambiance n'est pas bonne là. Les énergies ne circulent pas bien. Observez-vous ...

Les autres se regardent tous interloqués...

Mercure (de l'étonnement dans le regard) : Euh, tu veux en venir où ?

La Lune (souriante) : Vous êtes êtes tous regroupés, chacun dans des coins différents de la pièce ... regardez-vous ...

Mercure (se lève d'un bon) : J'ai compris ... on est en carré ! Mais comment on a pu faire un truc pareil sans s'en rendre compte ...

Pluton : inconscient collectif du Cercle ... bon sang mais c'est bien sûr !

Le Néophyte (se penchant vers Vénus) : c'est quoi cette histoire de carré ? Vous n'aimez pas les carrés ici ?

Vénus ( elle chuchote à l'oreille du Néophyte) : Je n'ai pas le droit de vous en parler. La Dame veut pas de considérations techniques ... mais bon ... C'est pas tant un problème d'aimer ou pas les carrés ... toute chose à un bon et un mauvais côté ... Un carré c'est dynamique .... 

La Lune (elle s'interpose entre le Néophyte et Vénus) : chut, pas de considérations techniques ... Tu vas nous le perturber ... (Elle se tourne vers le Néophyte) : excusez-nous, c'est notre petite cuisine énergétique ... rien de grave. Notez-juste dans votre carnet que nos discussions sont constructives surtout lorsque nous nous disposons d'une certaine façon dans le Cercle...

Jupiter :  Certes, certes mais avec tout ça, on avance pas ... toujours pas de sens à notre démarche ...

La Lune : On va avancer, mais d'abord tous en place... (elle regarde le sol) : zut, qui a effacé les repères de la dernière fois ? Elle se tourne vers Mercure ... qui baisse la tête ... elle le dévisage et lui lance ... maniaque un jour, maniaque toujours ... Bon ... qui a un rapporteur ? Qu'on refasse les marques ....

Un grand courant d'air traverse le Cercle. Les Glyphes frisonnent ...

La porte s'ouvre. Une immense silhouette s'avance ...

Les 9 déglutissent, ils sont tétanisés.

- Pas besoin de rapporteur. Je reprends les choses en main...

(à suivre)