TN AstraVox

Previously un néophyte, amateur d'horoscope (qu'il lit en douce chez son coiffeur), se prend les pieds dans les filets des aspects et se retrouve piègé dans le cercle. Persuadé que le seul maître des lieux est le Soleil, il découvre à sa grande stupéfaction qu'il y a en réalité 9 autres Glyphes qui vivent dans l'ombre des projecteurs solaires. Quoiqu'un peu amers d'être ainsi délaissés, nos 9 amis ne s'en montrent pas moins hospitaliers envers le promeneur égaré qui va, quant à lui, de découvertes en découvertes tant sur lui-même que sur le rôle des Glyphes. Depuis la fin de l'épisode 3, tout ce petit monde est réuni au coin du feu chez Madame la Lune au n°4 de la rue du Cercle, au pied de la grande croix Cardinale.  Uranus qui a reçu une alerte du réseau social "astrabook" a informé les Glyphes que le Soleil furax les a tous rayé de ses "amis", les a "deliké" de toutes ses pages et tous convoqués au grand conseil du Cercle. Dans l'épisode 4, les 9 se disputent sur la stratégie à adopter, chacun y allant de son énergie. Tout ce remue-ménage dans le Cercle sort Dame-Astrologie de sa réserve millenaire. Dans l'épisode précédent, elle vide son coeur devant le Néophyte. Mais la révolte gronde. Mercure propose même de sortir du système solaire quand un invité surprise fait son apparition. 

Une lumière intense éblouit un instant l'assistance ; le Soleil vient d'entrer dans la pièce. Le pas est martial, les yeux lançent des éclairs. Saturne, d'un geste de la main, discret mais ferme, intime l'ordre aux Glyphes de rester calmes. Sous le coup de l'émotion, la Lune vascille puis se laisse tomber sur son canapé en soupirant tandis que Vénus agite frénétiquement un éventail, elle est visiblement en manque d'air. Mercure, Uranus et Mars se sont regroupés dans un coin, prêts à contre attaquer, Pluton enfoncé dans sa bergère a sorti son carnet de note, Neptune plisse les yeux à travers le rideau de fumée qui l'entoure, il vient de se rallumer un joint. Dame Astrologie se tient debout devant la cheminée, un petit sourire aux lèvres, elle embrasse la scène du regard. Jupiter s'avance à la rencontre du Soleil, un verre à la main. 

Jupiter (tout sourire) : Ah te voilà enfin, tu tombes bien, nous n'attendions que toi, un verre ? 

Vénus qui s'approche également murmure, d'une petite voix timide : Ce n'est pas du tout ce que tu crois ....

Mais le Soleil hautain les dévisage de pied en cap. Hypocrites siffle t-il entre ses dents en les écartant du bras. Il continue à avancer et se mettant au centre de la pièce, il brandit un journal :  C'est quoi ça ? Qui l'a apporté dans le Cercle ? Je veux que le responsable se dénonce et quand je dis, je veux, comprenez : j'exige ! 

Les Glyphes se regardent interloqués, ils ne comprennent pas de quoi parle le Soleil. 

Fait voir demande Mercure qui manque de recevoir en retour le journal en pleine figure...."Galavoyelle" ... drôle de titre pour un journal dit-il en regardant le Soleil dans les yeux. Ca doit être à l'otage.

L'otage ? Quel otage ? Mais c'est du grand n'importe quoi ici ! Tout en parlant le Soleil se tourne vers Neptune : "c'est toi le responsable de ce délire onirique ?"

Neptune s'insurge :  Mais zut à la fin ! Dès que quelque chose est bizarre on m'accuse. Moi je n'y suis pour rien mais si cela peut arranger le Cercle, je veux bien jouer les martyrs ... vous savez, pour la cause, j'ai aucun souci avec mon sens du sacrifice ; mon corps de Glyphe n'est rien, ce qui compte c'est mon âme, mon énergie planétaire alors ....

Le Soleil d'un geste de la main stoppe Neptune. Oui, oui, on sait et moi, le Soleil, je connais ta valeur dans le Cercle mais là, tout de suite, ce que je veux, c'est éclaircir cette histoire d'otage.

Le Néophyte qui s'était planqué sous le canapé à l'entrée du Soleil sort de sa cachette. 

Ainsi, c'est donc vous l'otage, constate le Soleil en le fixant droit dans les yeux. Et cette chose là, dit-il en montrant le journal que tient Mercure, est à vous ? 

Trop intimidé, le Néophyte se contente de hocher la tête silencieusement. 

Le Soleil l'observe sous toute les coutures d'un oeil acéré, il se frotte le menton puis demande à la cantonade "Mais qu'est-ce qu'il fait là lui ?"

Mercure (s'avancant vers le Soleil) : C'est un lecteur d'horoscope et justement il le lisait dans le "galavoyelle" quand soudain....

Le Soleil (d'un coup tout guilleret, interrompant Mercure) : Un lecteur d'horoscope ? Mais il fallait le dire tout de suite ! C'est donc l'un de mes fans ! Oh, j'adore rencontrer mes fans ! Vous voulez un autographe ? Une photo dédicacée ? Vénus (il se tourne vers elle, la main tendue), tu as mon stock de photo ? Vite !

Jupiter (marmonnant entre ses dents) : Retenez-moi ou je fais un malheur ...

Uranus ( s'approchant de Jupiter, sur le même ton) : Je vais le tuer, s'il continue à jouer les stars, je vais me tirer vite fait. Ou plutôt non, d'abord, je le dézingue et l'explose façon puzzle aux quatre coins de l'univers ....

Tout à la joie d'être avec un admirateur, le Soleil n'entend pas les commentaires des uns et des autres. Il ne voit pas davantage Pluton qui fulmine au fond de son fauteuil et griffonne frénétiquement sur son petit carnet de son écriture en patte de mouche : ego, égoïsme, égocentrisme...Puis il les raye rageusement et recommence ego, égoïsme, egocentrisme. Jupiter, se penche vers lui. Calme toi, lui dit-il, tu nous fait une fixation là, c'est pas bon ... un petit verre ? Jamais pendant le service rétorque vertement Pluton qui poursuit, crois-moi, il ne l'emportera pas au Paradis, je te le dis moi ...  

Pendant ce temps, le Soleil, impérial, se promène dans la pièce, un bras nonchalamment posé sur l'épaule du Néophyte. Alors mon ami, lui dit-il d'un ton bonhomme, comme ça vous êtes otage....c'est bien, c'est bien ...Mais quand même c'est étrange que personne ne m'ait prévenu que nous avions un invité ici.. il y a un truc qui ne tourne pas rond dans le cercle... Le Soleil, un rien perplexe, secoue la tête pour chasser ses idées noires. Il sourit à nouveau. Alors ? J'imagine que mes Glyphes vous ont parlé de Moi. Moi avec un M majestueux, oups, majuscule...

Le Néophyphe : Vos glyphes ? 

Le Soleil (un sourcil arqué) : Oui, Mes Glyphes... mon personnel quoi. Ils ne vous ont pas expliqué ? Ils ne seraient rien sans moi. Le Soleil s'écarte un instant et jauge du regard l'attitude dubitative du Néophyte ... Je vois, je vois ... Ils se sont bien gardé de vous le dire n'est-ce pas ? 

Le Néophyte ne dit toujours rien.  Le Soleil se penche vers lui et martelle ses paroles. Je ne sais pas ce qu'il vous ont dit mais le cercle n'est pas une démocratie Monsieur. Le cercle est le royaume du Soleil, une monarchie absolue reconnue à travers tout l'Univers. Et il serait temps que ces neufs zigotos s'en imprègnent les neurones achève t-il en hurlant. Mercure ! Ici ! Tout de suite ! Donne moi le "galavoyelle" ou plutôt non. Ouvre-le à la bonne page !

Mercure (un rien sarcastique) : Et je fais quoi après ? Non, je préfère demander en serviteur docile...

Le Soleil (avec humeur) : A ton avis ? Il faut tout vous dire hein ... que seriez-vous sans moi, je vous le demande ... Je vais être clair : la volonté du Soleil est que Mercure lise la page 10, section Horoscope.

Uranus (chuchotant à l'oreille de Mars) : Eh, c'est reparti. Quel caractère ! Môssieur parle de lui à la troisième personne maintenant, Môssieur donne des ordres ... Il se prend pour qui ? Le Roi ? Retiens-moi ou je lui cloue le bec une bonne fois pour toute ... 

Mars (chuchotant également) : Du calme, du calme ... lui foncer dans le lard, c'est pas une bonne stratégie ... voyons d'abord comment Mercure va s'en tirer...

Neptune (derrière son écran de fumée) : il peut être fort Mercure ... presque autant que moi pour embobiner le Soleil, quand il est bien aspecté, il peut vendre de la glace à des esquimaux ... et je parle en connaissance de cause hein ... en ce moment on cohabite dans la même portion de ciel ... on est quasi mariés ... euh, conjoints...

Mars (qui a toujours eu du mal avec Neptune l'interrompt) : ah ouais .. je comprends mieux pourquoi Mercure se met à imaginer des trucs du genre "on va quitter le système solaire" ... faudrait voir sérieusement à arrêter le chichon les mecs ! Redescendez un peu sur terre...

Uranus (qui pouffe de rire, un pli sardonique déforme sa bouche ) : redescendre sur Terre ... tu en as de bonnes toi ... ton impulsivité verbale te joue des tours, la réflexion c'est vraiment pas ton truc hein...

Mars (qui s'ennerve) : C'est l'hôpital qui se fout de la charité hein .... je suis peut-être impulsif mais toi tu es imprévisible et si tu continue je vais ...

NANMAISHO ! C'est qui le chef ici ? Surtout continuez, faites comme si je n'étais pas là, ne vous gênez surtout pas... Le Soleil éructe littéralement... C'est chez moi ici, faut-il que je vous le rappelle, c'est ma scène, mon théâtre ...

Que tu crois ....murmure une petite voix discrète... que tu crois ... répète la petite voix ....

Le Soleil se retourne brutalement. Qui a dit ça ? Il balaye la pièce du regard. Tous les Glyphes baissent les yeux sauf un : la Lune. En une seconde, le Soleil est devant elle. Jupiter, d'un bond s'interpose. La Lune, mutine, rassure Jupiter. Laisse, lui dit-elle, je vais m'en sortir. Je sais m'adapter à ses humeurs, nous sommes un vieux couple maintenant, n'est ce pas ? 

Le calme de la Lune force le respect du Soleil. Il hausse les épaule et, pour ne pas perdre contenance, se drape dans sa dignité comme un vieux général dans son uniforme. Bien, dit-il, je règlerais cela plus tard puis, se tournant vers Mercure, alors, tu nous le lit cet horoscope, MON horoscope !

Mercure (insolent) : A vos ordres chef ! Tiens, il est focalisé sur la journée du 20 mars votre horoscope, c'est bizarre...

Le Soleil (impatient) : Lis ! (puis se tournant vers le Néophyte) : Vous là écoutez bien  ! L'horoscope, c'est mon bulletin de santé quotidien. la preuve de ma suprématie sur eux tous !

Mercure (qui a bien du mal étrangement à réprimer un fou-rire)  : 20 mars 2015. Ami Soleil vous vivez une très belle journée que rien ne viendra ternir. Vous brillerez de tous vos feux et serez animé d'une volonté sans faille. Votre splendeur apparaîtra en pleine lumière, l'Univers chantera vos louanges en ce premier jour du printemps.

Le Soleil (se rengorgant et s'adressant au Néophyte) : Vous voyez ! Imparable. Je n'aurais pas mieux dit.

Le Néophyte : enfin ... le 20 mars... il y a un truc qui cloche... J'y connais rien mais n'est-ce pas justement le jour où....

Il n'a pas le temps de finir sa phrase, les neuf Glyphes se jettent sur lui ... Chut ! Malheureux chuchote la Lune, vous allez tout faire capoter... J'ai mis du temps à monter l'opération moi... mais au moins vous aurez la preuve. 

Le Néophyte (chuchotant aussi) : La preuve ? Quelle preuve ?

Les 9 ensembles :  qu'on peut l'éclipser !

Le Néophyte : quand même, cet horoscope solaire c'est du n'importe quoi alors ... 

Dame Astrologie qui jusque là n'avait rien dit, s'approche du Néophyte et lui susurre à l'oreille avec un clin d'oeil : quod erat demonstrandum